TÉLÉCHARGER PODCAST RTL SAGA GRATUITEMENT


Tous les podcasts RTL à écouter ou à télécharger. Retrouvez vos émissions RTL en podcast rediffusion. Ecouter et télécharger les rediffusions Podcast RTL La Collection Georges Lang de 23h à minuit, du lundi au vendredi, Les grandes légendes font vibrer les. 10 nov. Découvrez la fonctionnalité permettant de télécharger gratuitement, rapidement et les sons et vidéos de nos émissions proposées en podcast!.

Nom: PODCAST RTL SAGA GRATUITEMENT
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Usage personnel seulement (acheter plus tard!)
Système d’exploitation: iOS. Android. Windows XP/7/10. MacOS.
Taille:62.34 Megabytes

TÉLÉCHARGER PODCAST RTL SAGA GRATUITEMENT

C'est une mésaventure dont ils se seraient bien passés. En installant la mise à jour iOS 9, des utilisateurs d'iPhone 6 ont constaté que leur téléphone était devenu Sur l'écran, le message "Error 53" rend l'appareil "briqué", soit complètement bloqué. Des milliers de clients seraient concernés, raconte le Guardian. Plus précisément, des personnes ayant fait appel à une personne non agréée par Apple pour faire réparer le bouton home de leur téléphone portable.

Georges et ses émissions sont un puits intarissable de culture et de passion de la musique Alors pourquoi nous le retirer!!! La parole ne serait-elle plus aux Auditeurs? Cet été j'étais heureuse lorqu'ils ont programmé les émissions Beach Party à 22h30, je me suis dis : enfin ils mettent un peu plus Georges et sa musique à l'honneur. Puis fin août grosse claque avec la réduction de ses émissions au profit de rediffusions de d'autres émissions.

Bien sûr le communiqué lu par Georges ne trompe personne Et Georges Lang assurément souhaite à coup sûr le retour de ses heures initiales d émissions. Compromis à étudier, même si c'est sûr nous sommes nombreux à vouloir récupérer les 3h de nuit Après les années d'études.

Ses invités du mercredi Cette époque serait révolue!

C'est navrant! Je ne peux m'y résoudre! C'est la moindre des choses pour service rendu à la nation. Ses programmes sont de qualités et toujours prêts pour nous faire découvrir de nouveaux artistes d'ailleurs beaucoup on été poussé par lui, Jonathan Wilson, Beth Heart etc.

RTL a depuis ce temps là rèduit peu à peu ses programmations musicales!!! J'écoute à prèsent beaucoup moins RTL. Je prèfère à prèsent grace à internet découvrir d'autres radios outre atlantique beaucoup plus riche en musique, que Georges lang connait bien d'ailleurs. En espérant que Georges Lang puisse retrouver sa place jusqu'à 03h Tout d'abord pour le respect des auditeurs de nuits mais aussi de georges qui a su depuis de longues années accompagnés les noctambules, les professionnels de nuit Mes profonds respects à georges lang.

A part les emissions de Georges, je change de radio et cela tant que l'on ne nous rendra pas l'integralité des emissions de Georges. La musique apporte un tel bonheur J'irai la trouver ailleurs Auditrice très dégoutée Il est sur qu'il faut lire entre les lignes Une levée de bouclier a eu lieu sur internet via rtl.

RTL a peur des auditeurs fidèles qui se manifestaient avec courtoisie et les banissent de la page facebook de RTL mais aussi nous effacent nos messages sur RTL. Bref que penser de ce comportement de la direction de RTL? Si ils n'avaient rien à se reprocher , ils seraient pas en train de nous museler ; auraient communiquer des la rentrée sachant que les émissions de Georges Lang sont des émissions " historiques" Parlons maintenant du programme de 1h à 3h Pensons aux auditeurs de la nuit , qui sont ils?

Routiers , Taxis , boulangers et autres travailleurs de la nuit Parlons musique Je ne me souviens plus des premiers parce que dès le début, même lorsque je travaillais à Nancy, j'avais déjà rencontré Ray Charles et bien d'autres.

Il était déjà difficile à l'époque d'obtenir des interviews avec des artistes internationaux et cela est encore plus dur aujourd'hui. En fait je me souviens surtout des artistes que je n'ai pas interviewés.

Parmi ceux que je regrette le plus de ne pas avoir rencontré il y a Bob Dylan qui refuse systématiquement de répondre aux questions des journalistes. J'ai fait Bruce Springsteen mais je regrette les conditions, de surcroît je n'ai pas pu lui poser toutes mes questions car il était pressé par le temps, cela reste une frustration.

Enfin il y a Elvis Presley que je n'ai, quant à lui, ni interviewé ni même vu. Ceci parce qu'à l'époque où j'ai commencé à aller aux USA, il était déjà dans sa période " Kitch ", Las Vegas, paillettes etc Cet aspect ne m'intéressait pas. En vieillissant je le regrette, d'autant plus que j'étais à Las Vegas certains soirs où il y chantait.

Par la suite je suis devenu un spécialiste d'Elvis conservant cette " fracture " en moi de ne l'avoir ni vu ni rencontré.

La Tête au carré

En tout cas il y a quelqu'un que tu as rencontré, c'est Johnny Cash, quels étaient tes contacts avec lui?

Je dois dire que lorsque je rencontre des artistes pour la première fois, il y a une gêne. De ma part comme de la leur Je peux certains jour être le 23ème journaliste qui se présente avec un magnéto pour poser toujours les mêmes questions, donc on ne les marque pas. Par contre quand on rencontre plusieurs fois les artistes, ce qui est le cas lorsqu'on fait une carrière aussi longue que la mienne puisque ça fait 34 ans que je suis dans les " Nocturnes ", il y a des affinités qui peuvent se créer.

J'ai rencontré Johnny Cash au moins 30 fois et, ayant la chance d'avoir un visage que les gens reconnaissent, Johnny Cash me disait toujours " How are you son? J'ai 58 ans et il est mort alors qu'il en avait 71, donc il n'aurait pas pu être mon père, mais le fait qu'il disait cela me faisait vraiment plaisir.

A chaque fois c'était un enchantement de le retrouver car il savait que nous étions débarrassés de la gêne que nous avions de nous " affronter ". Je n'avais plus les questions de base à lui poser, nous allions donc à l'essentiel et parlions de l'actualité, ce qui lui plaisait.

La dernière fois que je l'ai vu, c'était à Nashville et il était extrêmement malade. De ce fait je n'ai pas prolongé l'interview trop longtemps ayant du respect pour les gens qui souffrent.

Je ne voulais pas l'ennuyer, j'ai donc fait une interview de " politesse " qui n'a jamais été diffusée car elle n'apportait rien de nouveau. Il reste quelqu'un d'important dans ma vie et je garde plus particulièrement en mémoire son passage à RTL.

Accès rapide

Comment expliques-tu la longévité de l'émission " Les Nocturnes " 34 ans à ce jour, Nda? Je ne l'explique pas, chaque jour est un miracle et un jour de gagné car demain on peut me demander de partir. Ce que j'accepterai car j'ai dit ce que j'avais à dire et fait ce que j'avais à faire. Je crois que si on devait un jour me demander de partir je pourrai dire très " immodestement " : " Mission accomplie ".

J'ai fais ce que je voulais faire, pendant tant de temps, merci patron! Il y a qu'un patron que je ne remercierai jamais c'est celui qui m'avait mis dehors il y a quelques années. De façon plus générale, comment vois-tu l'avenir des musiques " roots " à la radio? Ce n'est pas l'avenir des musique " roots " qui me pose problème, c'est l'avenir de la radio. L'avenir de la génération des jeunes qui ont 18 ans aujourd'hui et qui consomment la musique d'une façon si particulière, que moi cela m'effraie.

Radios les plus écoutées

Personnellement je n'ai pas d'I-Pod, je ne sais même pas transformer un MP3 et je ne vais pas télécharger, ça ne m'intéresse pas. A moi, il me faut un disque, déjà que le cd est réducteur, petit, que le boîtier casse et qu'il faut une loupe lire les crédits C'est difficile, pour moi, de l'admettre rires surtout que maintenant on me demande de travailler avec rien, avec du vent.

Je suis d'une autre génération et je pense que les gens qui écoutent de la musique sont sensibles à tout ce qu'il y a autour du son. Maintenant ce n'est même plus du son mais des fichiers, tout cela me fait peur. Je crois qu'il t'arrive parfois de donner des cours dans des écoles de journalisme, que dis-tu aux jeunes?

En fait il s'agit plus d'exposés que de cours. Je vais une fois par semaine dans une école à Boulogne raconter l'histoire de la radio car il ne faut jamais oublier d'où on vient. Il y a des gens qui se sont battus pour qu'existe la radio. Je viens expliquer aux jeunes que moi aussi j'avais 15 ans et que j'avais envie d'écouter une radio qui venait d'ailleurs, goût que mes parents ne partageaient pas.

Cette radio là elle est née à bord de " bateaux pirates ", je raconte donc l'histoire des radios pirates, cela dure 2 heures. Comme j'ai connu la plupart des D-Jays qui travaillaient là-dedans, j'ai récolté de nombreux documents. Un autre exposé que je fais est basé sur les radios Top 40 américaines, je raconte comment aux USA on a fondé la radio moderne avec une playlist de 40 disques qui étaient programmés en rotation lourde.

Ceci sur des radios AM et dont les animateurs étaient des vraies stars.

Classement des podcasts dans Actualités et politique

Ce sont ces D-Jays comme Wolfman Jack par exemple qui ont montré aux européens comment faire de la radio. Je peux aussi faire des exposés sur la musique " Tamla Motown ", sur le reggae, sur le son " Stax ", sur le label " Atlantic " avec Ahmet Ertegun qui est quelqu'un que je respecte et qui habite à mètres d'RTL, lorsqu'il ne vit pas à New-York.

J'ai plein de choses à raconter et je dois dire, à ma grande surprise, que les jeunes écoutent. Même si quelques uns, parfois, doivent dire " Le vieux il nous a encore emmerdé avec ses souvenirs d'ancien combattant " rires. D'une façon générale, ils sont surpris d'apprendre à quel point nous nous sommes battus pour imposer une musique. Eux se battent pour trouver un boulot, ce n'est pas la même bataille mais cela revient au même niveau de la difficulté. Tu as fait des centaines d'émissions " Saga ", y' aurait-il un thème inédit que tu souhaiterais encore aborder?

Il y a peu de thèmes que nous n'avons pas encore abordés. Dans les thèmes généralistes nous avons tout fait comme les 5 émissions sur le Blues Chicago Blues, le Blues au yeux bleus, le Blues du Delta, le Blues électrique, le Blues rural , chacune durait 2 heures.

Nous avons aussi fait une émission sur La Route 66 à la suite de la parution d'un livre qui avait été fait par Dominique Chapatte de M6 émission " Turbo ".

J'étais donc parti sur la Route 66 avec les gagnants d'un concours sur RTL en janvier il y a une dizaine d'années. J'ai fait la route 66 sous la neige de Chicago à Los Angeles C'est une " Saga " que j'aimerais bien refaire prochainement. Sinon pour répondre à ta question il y a toujours des groupes trop jeunes et qui n'ont pas encore assez d'histoire, en dehors de ceux-là nous avons tout fait. Au risque de t'étonner nous avons même fait une saga Arthur Rimbaud car nous avions voulu voir si nous étions capables de raconter l'histoire de quelqu'un de très " Rock'n'Roll " dans son attitude ; " l'homme aux semelles de vent " illustré par des musiques Rock Patti Smith, Pink Floyd etc.

Nous avons aussi fait la saga de quelqu'un qui n'a sorti qu'un album, à savoir Jeff Buckley. Il faut le faire tenir deux heures avec qu'un seul cd. Cependant cet artiste était tellement charismatique et comme nous avions pu récupérer de nombreux enregistrements inédits ou live de lui, cela s'est bien passé.

Ce sont des exemples de choses que l'on peut faire On nous reproche parfois de ne pas faire des sagas sur des groupes nouveaux, mais lorsqu'il n'y a rien à raconter qu'est-ce que l'on va relater pendant deux heures?

Récemment nous avons, tout de même, évoqué des groupes comme Radiohead et Placebo. J'apprécie beaucoup Brian Molko, le chanteur de Placebo qui a été très sympa de préciser qu'il avait découvert la musique en me regardant à la télévision alors que j'y animais une émission sur le Rock et qu'il me devait sa culture musicale.

Le jour où il était dans mon studio à RTL, il était précisément assis à ta place, ça a été réellement une relation père-fils. Dans le futur nous essayerons aussi de ne pas faire de sagas nostalgiques sur des groupes que nous avons déjà évoqués et qui ne sont plus d'actualité.